Sortie culturelle Vendredi 15 novembre : les Amants magnifiques de Lully Molière

Accueil / Actualités/ Sortie culturelle Vendredi 15 novembre : les Amants magnifiques de Lully Molière

Lycée MdF GondecourtDans le cadre du projet Eloquence et voix portée au Théâtre et à l’Opéra, le Lycée Marguerite de Flandre  propose une sortie au Théâtre de Tourcoing, Atelier Lyrique

 Vendredi 15 novembre, départ devant le lycée, 18h, retour   24h

Les Amants Magnifiques de Lully Molière

Jean-Baptiste Lully (1632-1687)

Coproduction Les Malins Plaisirs, Le Concert Spirituel, La Compagnie de Danse l’Éventail, L’Opéra de Rennes, Le Centre de musique baroque de Versailles, L’Opéra de Massy, L’Opéra Grand Avignon,  La Ville du Touquet-Paris-Plage

Hervé Niquet, chef d’orchestre

Comédie-ballet en cinq actes en prose mêlée de musique et d’entrées de ballet, Les Amants magnifiques sont le spectacle total par excellence. Commandé par le roi à Molière et Lully pour le carnaval de 1670, l’ouvrage est la quintessence du divertissement de cour : tous les plaisirs s’y mêlent.

Créée la même année que le célèbre Bourgeois gentilhomme, la comédie-ballet Les Amants magnifiques est un des nombreux fruits de la collaboration entre Molière et Lully. Représentée devant la cour à l’occasion du carnaval de 1670 au cours d’une grande fête intitulée le Divertissement royal, cette œuvre voit paraître pour la dernière fois Louis XIV sur scène en tant que danseur ; une époque s’achève, alors qu’une autre va débuter : trois ans plus tard, Lully imaginera le premier opéra français. Au-delà d’une intrigue sentimentale et romanesque pleine de piquant (deux princes se disputent une jeune princesse, amoureuse quant à elle d’un homme sans titre qui saura gagner le cœur de la belle par son courage et sa vertu), Molière attaque certains travers de son temps, menant notamment une attaque en règle contre l’astrologie. Lully, de son côté, use du « théâtre dans le théâtre » pour composer une petite pastorale chantée et dansée, préfigurant l’opéra naissant. Œuvre rare à la scène, c’est la première fois que Les Amants magnifiques seront remontés avec tous leurs intermèdes chantés et dansés.

 

La danse au XVIIe

Au XVIIe c’est l’âge d’or de la danse. À cette époque, danser est aussi nécessaire que savoir lire. La danse est une chose sérieuse. Danser au bal de la cour demande beaucoup de travail avec un maître à danser.  Lully professionnalisera la danse. On passe de la grâce et l’élégance à la technique. Lully veut transmettre par les pas ce qui caractérise les personnages et leurs émotions. De sa collaboration avec Molière naîtra un genre nouveau : la comédie-ballet : les ballets font à présent intégralement partie de l’action. Le ballet de cour est dansé par des hommes. Il faudra attendre Le Triomphe de l’amour en 1682 pour voir des danseuses professionnelles.

Exceptionnel : Un danseur professionnel de la compagnie de danse Geneviève Massé animera au lycée un spectacle atelier de deux heures le jeudi 14 novembre de 13H30 à 15H30 où les  élèves pourront se familiariser aux formes de la danse baroque. (attention nombre de places limitées)

VEUILLEZ TROUVER ICI le bulletin d’inscription pour cette sortie